Top pub
Top pub

La police municipale ferme toutes les écoles du chef-lieu

9H55:

police municipale

Ce matin, la police municipale a sommé les enseignants des écoles primaires et maternelles de Mamoudzou de rentrer chez eux. Hier, certains enseignants avaient pris l’initiative de travailler entre eux au sein des établissements. La mairie a donc décidé de taper du poing sur la table, en ordonnant le respect de l’arrêté municipal portant fermeture temporaire de toutes les écoles du premier degré.

Les policiers municipaux ont délogé les équipes pédagogiques et cadenassé les portails d’entrée de tous les établissements. À noter qu’hier après-midi, une réunion a eu lieu en mairie en présence du préfet. Néanmoins, le représentant de l’État a annoncé que la dotation liée aux contrats aidés ne serait pas augmentée. Sur les 395 contrats aidés du chef lieu, 239 sont aujourd’hui en attente de renouvellement.

Articles associés