février 21, 2024

Top pub

La manifestation du collectif « les Forces Vives de Mayotte » prend fin avec un ultimatum pour l’Etat

Le Collectif, déterminé, fixe un ultimatum de deux semaines à l’État pour démanteler le camp de migrants de Cavani. Faute de quoi, ils ont clairement annoncé qu’ils prendront les choses en main eux-mêmes, selon leurs dernières déclarations.

Le Collectif annonce, également, la reprise des barrages en dehors de Mamoudzou à compter de cette nuit, il précise qu’il n’y aura pas d’opérations coup de poing pendant deux semaines. C’est le temps accordé à l’État pour évacuer le camp de migrants.

Ces déclarations font suite à une journée de mobilisation rassemblant près de 3000 personnes à Mamoudzou.

Articles associés