Top pub
Top pub

La FNTAU lance un appel pour récupérer les stocks de matériel de protection inutilisés 

18h50 :

Capture d’écran 2020-03-17 à 18.49.31

La FNTAU remercie et apporte tout son soutien à l’ensemble des services ambulanciers de l’urgence préhospitalère, ainsi qu’à tous les ambulanciers qui sont concentrés et sur le front depuis le début de cette crise, 24h/24 7j/7. Dans chaque département, ils ont su s’organiser pour répondre aux besoins des SAMU, des hôpitaux et des médecins libéraux, ainsi qu’ils le font tout au long de l’année.

Dans ce contexte de crise sanitaire, les différentes organisations de nos services de prises en soin – adaptées à chaque département – fonctionnent et répondent à toutes les demandes inscrites dans le dispositif de l’aide médicale urgente et de l’urgence préhospitalière.

Cette mobilisation nationale inédite est courageuse, soyez fières de votre engagement pour la nation !

Ce que les services ambulanciers de l’urgence préhospitalière vivent à l’heure actuelle,
ainsi que leur mobilisation et engagement, seront un atout majeur quand le temps sera venu de faire
le bilan.

Stocks de matériel de protection… !

La FNTAU lance un appel national à toutes les associations de sécurité civile et l’ensemble
des services départementaux d’incendie et de secours qui ne sont pas investis immédiatement
dans cette crise sanitaire, ainsi qu’à l’ensemble des municipalités à faire don de leurs stocks
de matériel de protection aux professionnels de santé (aides-soignants, ambulanciers, hospitaliers, infirmiers et médecins).

De la protection sans délai des soignants dépendra la maîtrise de l’épidémie. Sans eux qu’adviendra-t-il des malades ?

Les professionnels de santé, mobilisés de manière exceptionnelle, ne manquent pas d’effectifs humains mais de matériel de protection, explique Yannick Janeiro, le président de la FNTAU
mais il s’interroge : « Où sont les masques ? ».

A propos de la FNTAU 
La Fédération Nationale des Techniciens Ambulanciers Urgentistes est l’une des quatre fédérations des plus représentatives des entreprises de services ambulanciers en France. Elle a été créée pour défendre la mission première de la profession : l’urgence préhospitalière (UPH) dans le cadre du dispositif de l’Aide Médicale Urgente (AMU), en réponse aux appels du SAMU-Centres 15. Sa volonté est de garantir aux Français une égalité géographique de l’accès aux soins d’urgence. Aujourd’hui, elle compte 250 adhérents sur tout le territoire français. Ses travaux se portent sur la réforme en cours, dans l’objectif d’une réorganisation de l’UPH en fonction de délais d’intervention par indice de priorités et sur d’autres propositions qui devront permettre des économies budgétaires et des évolutions, comme une nouvelle formation diplômante, la TAU ou l’application de la norme européenne CEN 1789 2007.

Articles associés