décembre 01, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

La plaidoirie de la défense de Vincent Hoareau et Daniel Mohamed

16h35 :

IMG_1476

Me Préaubert, conseil de Vincent Hoareau et Daniel Mohamed, prend à son tour la parole pour la plaidoirie de ses clients.

Elle précise que Hoareau est le seul a être poursuivi pour consommation de drogue. La réquisition ne ait que ajouter un désarroi. « Pourquoi lui et pas les autres ?« , pose comme question Me Préaubert

Si il est condamné, elle demande d’ores et déjà à ce que sa condamnation ne figure pas au B2 afin qu’il ne subisse pas de double peine.

Elle explique que Hoareau a eu « un rôle minime mais capital. C’est un lanceur d’alerte » et pour cela, elle demande l’extrême indulgence du tribunal.

Elle profite d’ajouter que « ce procès ayant une vertu pédagogique, je demande aux pouvoirs publics de faire attention à la drogue chimique. »

Pour Daniel Mohamed, il est clairement expliqué qu’en tant qu’indicateur, il réfère à une hiérarchie dans le cadre d’une mission. Il a donc obéit aux ordres se référant à l’article 122-4 du code pénal. Il n’est donc pas pénalement condamnable s’il « agit sur ordre d’une autorité légitime« . C’est un indic de catégorie 3, dit confirmé.

Me Préaubert demande la relaxe pour Daniel Mohamed car c’est un agent de renseignement qui a agit sur ordre. « C’est une arme qui s’est retournée contre son utilisateur. »

Plus d’infos ce soir à 19h dans le JT de KTV

 

Articles associés