décembre 06, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

La Cour des comptes pointe la sur-rémunération des fonctionnaires ultramarins

13h22 :

Cour_des_comptes_Paris

 

La sur-rémunération des fonctionnaires ultramarins a une nouvelle fois été pointée du doigt par la Cour des comptes. En effet, lors de la présentation, hier, du rapport sur la masse salariale de l’État, le président Didier Migaud a rappelé que la majoration de traitement de salaire coûte chaque année 1,2 milliard d’euros à l’État (chiffre 2013). Elle concernerait 160 000 fonctionnaires et se base sur un traitement brut majoré de 25 %, auquel s’ajoutent un complément temporaire ainsi qu’ un coefficient de majoration dont l’entrée en vigueur est échelonnée à Mayotte. Il sera de 40 % au total à compter du 1er janvier 2017.
Afin de respecter la loi de programmation 2014-2019 des finances publiques, une économie de 450 millions d’euros doit être réalisée chaque année. La Cour préconise donc une réforme de la gestion des fonctionnaires, devenue trop complexe. Didier Migaud est également revenu sur le rapport public annuel de février 2015 dans lequel il est établi que les « sur-rémunérations outremer étaient sans commune mesure avec le différentiel effectif de coût de la vie par rapport à la métropole ». Des ajustements sont donc nécessaires et il appartient maintenant au gouvernement d’agir, ou non, en ce sens. (source : JIR)

Articles associés