novembre 29, 2022

Top pub
Top pub
Top pub

La CGT Éduc’action s’indigne

8h45:

logo CGT Educ Action

Si elle ne prendra pas part au mouvement de grève prévu demain dans l’éducation nationale, la CGT Éduc’action n’en reste pas moins mobilisée. À travers un communiqué, le syndicat s’insurge face au traitement réservé aux contractuels du département.

Quentin SEDES, le secrétaire départemental de l’organisation dénonce les pratiques du vice rectorat, qui ne respecterait pas les délais quant à l’annonce du renouvellement ou non des agents. Selon la CGT, les contractuels doivent notamment être informés avant la fin de l’année scolaire, des raisons pour lesquelles l’administration ne souhaite pas renouveler leur contrat.

Toujours selon le syndicat, dans le second degré 70 contractuels n’ont pas été renouvelés tandis que les « néo-contractuels » ont été prévenus pour beaucoup très tardivement que leur dossier était retenu et certains n’ont donc pas encore été en mesure de se présenter dans leur établissement d’affectation. Dans ces conditions, la CGT Éduc’action Mayotte continue de revendiquer une concertation sur les conditions d’emplois des agents contractuels…

Articles associés