juillet 22, 2024

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Kani Keli en révolte : ultimatum des habitants

À Kani Keli, la situation est tendue en raison des récentes violences. Les habitants, excédés, ont fermé plusieurs bâtiments administratifs du village de Kani Be avec des cadenas et des chaînes, et ils exigent de rencontrer le maire ou son représentant pour rétablir l’ordre. Une cinquantaine de personnes extrêmement mécontentes attendent des mesures concrètes pour ramener le calme. Bien que le maire ait rencontré les habitants et proposé des solutions, ces derniers refusent de partir tant que les décisions ne seront pas appliquées.

Ce n’est pas la première rébellion à Kani Keli, où l’arrivée de migrants clandestins en kwassas a souvent provoqué des troubles. Les résidents de Kani Be sont particulièrement irrités par les nuisances causées par ces migrants. En outre, la montée des bandes organisées, un phénomène répandu dans le sud de Mayotte, ajoute aux tensions. Le problème de l’immigration clandestine, notamment l’augmentation des kwassas autour de la presqu’île de Saziley, exacerbe la situation à Kani Keli et Bouéni.

Articles associés