juillet 23, 2024

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Journée mondiale de sensibilisation aux tsunamis

capture-decran-2016-11-03-a-10-01-57

10h00 : Le 5 novembre est la journée mondiale de sensibilisation aux tsunamis.

Impulsée par l’UNESCO, et inspirée par le Japon, cette journée doit renforcer la prise de conscience internationale du besoin de résilience et de vigilance face aux grands événements de catastrophes dont les impacts peuvent être ressentis à travers le monde en termes de perte de vie et de pertes économiques. « Mettre l’accent sur le risque de tsunamis doit aider à stimuler des mesures pour réduire les pertes de vie en réponse à d’autres dangers, y compris les tempêtes, les inondations et les tremblements de terre » a déclaré M. Srinivasa Kumar, chef du Centre national d’alerte aux tsunamis du Centre national indien pour les services d’information océanographique.

C’est ainsi une excellente occasion de sensibiliser à tous les niveaux, toutes les parties prenantes, en commençant par le droit public jusqu’aux principaux responsables politiques. Parce que l’engagement de tous ces intervenants est ce qui rend notre système durable, et lorsque le système est durable, il est plus aisé d’atténuer les pertes liées aux catastrophes naturelles tel qu’un tsunami.

 

La date de la célébration annuelle n’a pas été choisie au hasard, pour l’anecdote c’est en l’honneur de l’histoire japonaise de «Inamura-no-hi», signifiant «brûler les gerbes de riz». En effet au cours d’un tremblement de terre de 1854, un agriculteur a vu la marée reculer, signe d’un tsunami imminent. Il a mis le feu à toute sa récolte pour avertir les villageois, qui ont fui vers les hautes terres. Ensuite, il a construit un remblai et a planté des arbres comme tampon contre les vagues futures.

Concernant les Tsunamis et notre département, Mayotte n’est bien évidemment pas à l’abris même si les risques restent faibles. Si un tsunami devait se produire, nous aurions uniquement quelques heures pour nous prémunir…

Articles associés