octobre 05, 2022

Top pub
Top pub

Hauts Vallons : le Cosem s’impose en médiateur

12h57 :

 

reunion Cosem

Une réunion du COSEM (Conseil de Quartier pour la Sécurité de Mayotte) s’est tenu samedi dernier au M’Biwi café, en présence du sénateur Thani Mohamed Soilihi, du directeur départemental de la sécurité publique le commissaire Philippe Miziniak, d’un représentant de la gendarmerie, le tout sous la présidence de l’avocat  Maître El Ad Chakrina.
L’ambition de la réunion était de mettre les problématiques des Hauts Vallons sur la table et de proposer des solutions. Il a ainsi été décidé de mettre en place le dispositif « voisins vigilants », avec des rondes assurées par 4 personnes de 22 heures à 4 heures du matin. Les forces de l’ordre ont alors rappelé le côté sensible de la chose qui doit éviter tout débordement ou aspect “justice personnelle”. Le passage des rues en statut privé aujourd’hui à statut public pour un euro symbolique a encore été évoqué afin de fournir à terme un éclairage public généralisé dans le quartier devenu sensible. Mais les mairies trainent des pieds sur le sujet, les budgets étant limités et les priorités étant sans doute ailleurs… 20 à 25 personnes auront  débattu, déployant leurs très vives inquiétudes. Le COSEM s’est ainsi imposé comme un médiateur important de la problématique sécuritaire, ce qu’il démontre depuis sa création avec la mobilisation de tous, de la Convalescence aux Hauts Vallons aujourd’hui…

Articles associés