Top pub
Top pub
Top pub

Gestion du marché de Mamoudzou : 1 an de sursis pour la CCIM

10h10 :

 

 

front de mer

Le 7 décembre 2009, le grand marché couvert de Mamoudzou, dont la gestion était accordée à la Chambre de Commerce et de l’Industrie ouvrait ses portes au public. En 2015, soit après 6 ans de gestion, toutes les obligations contractuelles de la CCIM n’ont pas été respectées.
Ainsi, les bangas en tôle abritant les brochettis n’ont été détruits que cette année, laissant en lieu et place un terrain vague sur lequel des tonnes de poubelles s’étaient accumulées. Les plantations sont inexistantes, l’atrium est en friche, les allées sont repoussantes de saleté, les grillage souvent arrachés… le bâtiment souffre au quotidien et dissuade bien souvent le chaland d’aller y consommer. La CCIM mise sous tutelle, le conseil général avait décidé d’en confier la gestion à la SPL976, à travers une délégation de service public. Cependant, aucune convention n’a été signée et la délégation a été retirée début septembre. Les élus ont choisi de relancer une procédure d’attribution de DSP et se sont laissés un an pour y parvenir. C’est pourquoi la Chambre de Commerce et d’Industrie a vu sa convention avec le Conseil départemental prolongée d’un an, soit jusqu’au 31 août 2016.

Plus d’informations dans l’édition de France Mayotte matin

Articles associés