Top pub
Top pub

Faut-il encore rendre service ?

15h19 :

auto-stop

 

Si l’hospitalité et la gentillesse mahoraises sont légendaires, elles ont cependant tendance à prendre du plomb dans l’aile. C’est du moins l’amer constat qu’a établi un automobiliste lundi soir,
Vers 19h30, alors qu’il rentrait de son travail, un conducteur a croisé le chemin de 3 jeunes filles âgées de 16 à 18 ans au carrefour de Coconi. Comme l’endroit était sombre et isolé, le bon samaritain a décidé de les emmener jusqu’à leur destination finale : Kahani. Il a déposé ses passagères près du dispensaire puis a repris sa route, s’arrêtant quelques minutes pour acheter des brochettes. Mais il a eu beau chercher dans sa sacoche, aucune trace de son argent, ni de sa carte bancaire, carte Vitale et autre permis de conduire. Force fut pour lui de constater la triste réalité : il s’était fait dépouiller.

Articles associés