décembre 07, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Du sursis pour des menaces de mort

Le 21 septembre 2021 vers 09 heures, devant la perspective de l’opération programmée pour le 27 septembre 2021 relative à la démolition des habitations illégales du lotissement Caro Bolé, un habitant a proféré des menaces de mort réitérés à l’endroit d’un élu municipal, déclarant auprès de ses proches qu’il allait le tuer si sa maison était détruite.

Ayant reconnu les faits au cours de sa garde à vue à la brigade de Koungou, le mis en cause a fait l’objet d’une comparution aux fins de reconnaissance préalable de culpabilité (C.R.P.C) au Tribunal judiciaire et a été condamné à 10 mois d’emprisonnement avec sursis assorti d’une obligation de réparation du préjudice subi par la victime et d’une interdiction de paraître a son domicile.

 

Articles associés