décembre 05, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Drame de l’immigration sanitaire

09h51 :

Capture d’écran 2015-08-31 à 12.38.32

Vendredi 28 août à 02h30, au cours d’une surveillance générale sur la commune de Koungou, le Psig (Peloton de Sécurité et d’Intervention de la Gendarmerie) de Mamoudzou a découvert six clandestins qui venaient de débarquer d’une embarcation de type kwassa, sur la plage au Nord de la résidence « Cap Océania ». Il s’agissait vraisemblablement d’un kwassa sanitaire qui était arrivé très peu de temps auparavant. En effet, un bébé était sous oxygénothérapie, accompagné par ses deux parents. Une vieille dame présentait de multiples fractures sur l’ensemble du coté gauche et une femme de 21 ans, accompagnée de son père, était allongée au sol avec une perfusion. Cette dernière ne respirait pas, ne ventilait pas et sa peau était froide. Sur place, un homme appelé par les clandestins a prévenu les secours.
Les pompiers sont arrivés très rapidement, suivis du médecin du Samu et des gendarmes de la brigade de Mamoudzou.

Le bébé et les parents ont été conduits au CHM ainsi que la vieille dame. Le médecin du Samu a cependant délivré un certificat de décès sans obstacle pour la jeune femme. La cause du décès est une pathologie cérébrale. Elle a été prise en charge par les Pompes Funèbres de Mayotte. Son père a été auditionné dès le lendemain par la brigade.

Plus d’informations dans le JT de 19h00 sur KTV

 

Articles associés