septembre 18, 2021

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Deux affaires déjà évoquées rappelées par la police nationale

Le vendredi 25 juin 2021, la DTPN 976 voyait évoquer en comparution immédiate deux affaires élucidées par le travail en collaboration du Service Territorial de la Sécurité Publique et du Service Territorial de la Police Judiciaire. La police nationale revient sur les faits et les issues en justice…

 

Pour la première, un jeune homme était poursuivi pour destruction du bien d’autrui par un moyen dangereux pour les personnes, extorsion avec violence ayant entraîné une incapacité de travail de 5 jours, violence sur mineur de 15 ans sans ITT et de violences avec usage d’une arme sans ITT.

Les faits s’étaient déroulés à Ouangani lorsqu’une bande de jeunes avaient attaqué un fonctionnaire de police en civil qui transportait son bébé, âgé de trois mois, dans sa voiture. Alors qu’il était agressé, aspergé d’essence, il n’a eu que le temps de sortir son bébé de la voiture avant de voir celle ci s’enflammer après avoir été copieusement caillassée. L’auteur principal ayant été très vite identifié, interpellé, et confondu par les services de la DTPN, il a été condamné à une peine de 6 ans d’emprisonnement ainsi qu’à un suivi socio-judiciaire d’une durée de 3 ans.

Mais cette affaire avait déjà été évoquée sur le site linfokwezi.

 

 

La seconde affaire concernait un homme poursuivi pour des faits de vol avec violence sans ITT en récidive. Les faits avaient été commis le 23 juin 2021 à Mamoudzou.

Il a été condamné à 12 mois fermes.

 

“Un mandat de dépôt a été décerné à l’audience pour ces deux individus. Souhaitons que les nuits à venir derrière les barreaux les fassent réfléchir quant à leur avenir” espère la police nationale.

 

Articles associés