Top pub
Top pub

Dénonciations à Tsimkoura

11h16 :

chirongui

 

Il y a un peu plus d’une semaine, les habitants de Tsimkoura se sont rassemblés sous la bannière d’un collectif visant à chasser les étrangers en situation irrégulière sur le territoire. Une vaste opération avait été menée et une cinquantaine de familles avait été contrainte de quitter la localité. Mais les villageois avaient prévenu, ils dénonceraient aussi les mahorais fournissant une aide aux ESI.
La promesse a été tenue et une liste de 12 personnes a été fournie, adresses comprises, au commandant de la gendarmerie, au préfet, à la maire de Chirongui, mais aussi au procureur de la République. Depuis, la méthode fait école et de telles opérations ont été conduites la semaine dernière dans une demi-douzaine de localités de l’île. La tension monte et la crise entre communautés se fait chaque jour un peu plus vive.

Articles associés