Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Dembéni en proie à des violences entre bandes rivales

Ce week-end n’a pas été simple. Les violences les plus importantes ont commencé samedi vers 21h15 quand deux bandes rivales de Dembéni et de Tsararano, composées d’une quarantaine de jeunes cagoulés et armés, se sont affrontées derrière la mairie. Les voyous ont incendié des véhicules de particuliers qui étaient garés là. Selon nos informations, trois ont pris feu. Les pompiers sont intervenus sur zone pour éteindre les incendies. La violence entre les deux bandes était telle que trois adultes ont été blessés, dont un sérieusement au bras et à la tête avec des armes blanches. Il aurait été, selon nos informations, placé en coma artificiel au Centre Hospitalier de Mamoudzou avant une évacuation sanitaire vers l’île de La Réunion. Les gendarmes sont arrivés assez rapidement pour séparer les belligérants.

Dimanche, les jeunes ont remis ça à Dembéni. Tout au long de la journée, les bandes et les jeunes se sont cherchés et ont essayé de s’affronter. Systématiquement, la communauté villageoise est intervenue à plusieurs reprises pour séparer les jeunes et empêcher les dérapages. Les villageois ont appelé les gendarmes en renfort. La collaboration semble fonctionner efficacement.

Articles associés