décembre 08, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Défi du fundi : records battus pour la 2ème édition

20h14 :
Capture d’écran 2015-11-06 à 20.13.05

© Fanny Cautain/ Agence des aires marines protégées

Près de 180 personnes ont participé à la course de pirogues organisée à Mbouini ce dimanche 1er novembre par le Parc naturel marin de Mayotte, en partenariat avec l’association Canoë Kayak touristique et sportif de Mbouini et les communes de Kani-Kéli et Bandrélé.

Des pirogues et des hommes

Les coups de pagaie ont rythmé la journée, avec 7 courses dans 4 catégories : les jeunes, les adultes, les entreprises et les pêcheurs piroguiers.

Le parcours de la course consiste à faire le tour de l’îlot Mbouini ce qui représente une distance d’environ 3 kilomètres à défier contre vents et marées.

En 2014, la course la plus rapide avait été menée par les jeunes fundis avec un score de 25 minutes et 34 secondes. Cette année, ce score a été battu par les vainqueurs de la 1ère course adulte avec un temps de 24 minutes et 42 secondes , un chrono qui place la barre très haut pour l’édition 2016 !

Par équipes mixtes de deux personnes, les concurrents ont répondu présents assurant l’intégralité des inscriptions avec 30 équipes de jeunes fundis, 40 équipes de fundis adultes et 20 équipes de fundis entreprises parmi lesquelles la Société immobilière de Mayotte, KAYA SARL, SOGEA (4 équipes), BATIMETAL (4 équipes), Jardin Maoré, Permis de rêve, TOTAL, la mairie de Kani-Kéli (2 équipes), le canoë kayak club de Mamoudzou et le Parc naturel marin de Mayotte (2 équipes).

Etant donné le vent défavorable et la difficile prise en main de l’embarcation traditionnelle, l’ensemble des concurrents ayant mené à bien cette course sont largement méritants.page1image15336

Le podium

JEUNES FUNDIS

1ère course :

1/ VIALI Soiuoiyoudine et SOULA Sandani : 36’22’’ 2/ AHMED Yasser et AHMED Zayer : 42’20’’
3/ OUSSENI Saidina et TSIMAIDI Tsimahidi : 44’05’’

2e course :

1/ SAID Soultoine et AHMED Abdou : 39’22’’
2/ ANTOY MARI Thoumayadi Dine et BAHARIA Nourdine : 40’35’’ 3/ ALI Miix et DAHILOUNE Afed : 41’20’’

FUNDIS ADULTES

1ere course :

1/ ABDOU SALAM Ahmed et MANICK Alexandre : 24’42’’
2/ DEMARSON Benjamin et LEBOSSE Arnaud : 25’06’’
3/ MITAUT CAPDEVILLE Maxime et DESNEULIN Agathe : 27’27’’

2ème course :

1/ VANWEYDEVELD Paul et JULLIAN Pascal : 29’58’’ 2/ DUMITRU Adrian et TCHA Tou : 31’01’’
3/MADI BACAR Solo et HANAUER Greg : 33’46’’

FUNDIS ENTREPRISES

1/ Association CKCM, Mouhidine et Soidri : 30’12’’
2/ JARDIN MAORE, Mouhamadi et Mouhamadi : 34’04’’
3/ PARC NATUREL MARIN DE MAYOTTE, Riffai et Mathilde : 35’20’’

FUNDIS PECHEURS

1/ Ibrahim et Saïd : 35,51 minutes
2/ Attoumani et Zainou : 40,33 minutes
3/ YOUSSOUF Ali et HADRAMI Souffou : 41,51 minute

L ‘ensemble des lauréats ont vu leur effort récompensé par des sorties pédagogiques en mer et des baptêmes de plongée. Les premiers de chaque course ont reçu un trophée, une pirogue sculptée en bois. L’autre récompense, bénéfique à tous, était la présence de nombreux supporters exerçant leurspage2image16320 talents de musiciens, danseurs et acrobates pour encourager les participants et achever de faire de cet événement une journée de fête !

Un temps pour la transmission et la pédagogie

En savoir plus sur la pirogue

La démonstration des fundis pêcheurs a permis de constater que le choix de la pirogue, des rames mais également l’attitude sur l’eau permettent à la fois d’avancer à un bon rythme, d’éviter la prise d’eau et de ne pas chavirer. Or, un bon nombre de concurrents néophytes ont vécu ces mésaventures au cours de la journée. A travers leur prestation, les fundis pêcheurs ont montré que non seulement ils savent manœuvrer à grande vitesse, mais surtout que la maniabilité de leur embarcation nécessite endurance et maitrise technique.

Les savoirs faire attachés à la pirogue étaient valorisés à travers une exposition conçue par les Naturalistes de Mayotte montrant la fabrication et les usages de la pirogue à Mayotte.

Imaginer des histoires et connaitre ses droits

Les conteurs du CEMEA*et les Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices de Droits auprès des Enfants (JADE) ont participé à la journée en accueillant les enfants et les jeunes gens à l’ombre des arbres. Ils ont pu ainsi leur faire découvrir un monde ancien, à la fois réel et imaginaire, à travers des contes sur la mer et les informer sur leurs droits tout en partageant des moments autour de jeux de société. Un espace idéal pour des pauses conviviales et instructives pour toutes les générations.

Découvrir la mer et vouloir la protéger

Les animateurs du Parc naturel marin ont été véritablement assaillis par les enfants présents à l’événement, ayant soif de jeux et de savoirs. En effet, les animations pédagogiques proposées pour transmettre aux enfants le goût de la préservation de leur environnement marin ont connus un grand succès :

–  La pêche à la ligne réaliste pour connaitre les poissons et choisir les prises en fonction des tailles et des espèces ;

–  Le cahier d’activités pédagogiques « Les p’tits fundis à la découverte du lagon ». Destiné aux enfants de 6 à 10 ans, conçu par des enseignants en collaboration avec le Parc, il propose 24 pages d’activités variées faisant appel aux différentes compétences de l’enfant pour découvrir le milieu marin de Mayotte et ses principaux enjeux. L’outil, en phase de test, a connu un succès inconditionnel.

*Centre d’Entrainement aux Méthodes d’Education Active

Articles associés