septembre 27, 2022

Top pub
Top pub

Culture : vers la mise en place prochaine du régime d’intermittents du spectacle à Mayotte ?

Le collectif Les Arts confondus communique au travers d’un communiqué de presse à l’issu de la rencontre avec le Ministre délégué chargé des Outre-mer pendant le voyage officiel du début de semaine :

« Jean-François Carenco, ministre délégué chargé des Outre-mer, a rencontré mardi 23 août une délégation d’artistes comédiens, metteurs en scène, danseurs, chorégraphes, écrivains, administrateurs de structures culturelles, organisateurs de festivals, en présence de Guillaume Deslandes, Directeur de la Direction des Affaires Culturelles de Mayotte.

Le ministre a précisé en introduction de cette rencontre : « La culture est un socle, un héritage et surtout une richesse essentielle de chacun des territoires ultramarins et elle est au cœur de mon action.« 

Ce temps d’échanges a permis de mieux comprendre les enjeux et difficultés rencontrés par les acteurs du secteur des arts et de la culture à Mayotte. Celui-ci doit faire face à un besoin de structuration et de développement de filières professionnelles, notamment en permettant l’application des droits et des devoirs inscrits aux annexes 8 et 10 du code du travail destinés aux professionnels du spectacle vivant (licence d’entrepreneur du spectacle, régime de l’intermittence, labels nationaux, formations…) et en créant de manière cohérente des lieux de transmission, de création et de diffusion à Mayotte pour pérenniser et valoriser les pratiques amateures et professionnelles.

Le ministre délégué a très rapidement fait savoir à la délégation qu’il souhaitait rendre applicable le régime de l’intermittence à Mayotte, en proposant dans le calcul des heures d’intermittence d’augmenter la part des heures d’éducation artistique dans les établissements scolaires à Mayotte. 

De plus, la question des lieux et des labels a été abordée. Plusieurs acteurs culturels, membre du collectif Les Arts Confondus, ont présenté les projets d’une Scène de Musiques actuelles à Chiconi, d’un Centre de développement chorégraphique national au Paradis des Makis à Iloni, d’une Scène conventionnée au Pôle culturel de Chirongui, d’une Fabrique artistique au Royaume des Fleurs à Dzaoudzi, ou encore d’un Conservatoire à rayonnement régional, en s’appuyant de l’expérience de 25 ans d’activité de l’école associative Musique à Mayotte. 

Le ministre a évoqué, quant à lui, une Scène nationale à Mayotte.

Pour rappel, une Scène nationale est un label national accordé par le ministère de la Culture à des théâtres publics français. Son objectif est d’être un lieu de production et de diffusion de la création contemporaine dans le domaine du spectacle vivant.

Le collectif Les Arts Confondus a salué les propositions en alertant le ministre délégué aux Outre-mer sur différents points :

  • L’accès au régime de l’intermittence est une réelle porte d’entrée aux enjeux de structuration du secteur, mais ne permettra pas à lui seul, la professionnalisation des artistes et de l’ensemble des métiers des arts et de la culture à Mayotte. C’est tout un écosystème qu’il faut réussir à mettre en place en innovant par des politiques publiques existantes et nouvelles émanant de l’État et des collectivités, en lien avec la création de valeurs pour Mayotte par les professionnels des arts et de la culture (attractivité et promotion du territoire, parcours de formations initiales et supérieures, création d’emplois, développement de l’offre artistique et culturelle à destination de la jeunesse et de l’ensemble de la population)
  • Concernant la proposition de Scène nationale, le collectif alerte le ministre délégué sur le risque de fabriquer un seul lieu centralisateur et unique référence de la culture à Mayotte, sans partir des projets de lieux et d’initiatives de terrain déjà engagés et soutenus depuis plusieurs années, qui feront la réussite d’une éventuelle Scène nationale, demain.

Le ministre délégué chargé des Outre-Mer s’est engagé à transmettre et soutenir le contenu de ces échanges à la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak. »

*Les structures du collectif Les Arts Confondus : Hip Hop Évolution – Le Paradis des Makis • Émergence Milatsika • Compagnie Stratagème • Compagnie Kazyadance – Le Royaume des Fleurs • Musique à Mayotte • Pôle culturel de Chirongui • Compagnie Ladatou • Lumino presta • Les Enfants de Mabawa • Hippocampus • MJC de Kani-Keli • Agence Régionale du Livre et de la Lecture • Pôle Culture du CUFR de Mayotte • Hakuna Matata • Lil stylz crew • New Team Wanted • Kayamba • 2Nzena studio • Studio Kani Keli • Kamardine Djoumoi… Le collectif est ouvert à toutes et à tous ceux qui souhaitent défendre les intérêts du spectacle vivant à Mayotte.

 

Articles associés