Top pub

Coronavirus : le Rassemblement National de Mayotte s’exprime quant aux mesures mises en place

18h44

logo RN

C’est via un communiqué de presse que le RN de Mayotte s’exprime :

Le Rassemblement National 976 se félicite que le gouvernement a fait un pas de plus vers les propositions longtemps décriées et demandées  par la présidente du Rassemblement National  Marine LE PEN

La première mesure était de fermer, d’interdire et de contrôler nos frontières mais aussi tous les avions transportant des passagers à destination de Mayotte en particulier, la fermeture de notre espace à l’exception des vols transportant des denrées alimentaires ou médicaments tel que les avions cargos…

Tout le monde savait et en particulier Mme la Directrice de l’ARS que le retour des vacanciers allaient nous ramener le Coronavirus. Quelles mesurent ont été mises en place ? AUCUNE

A ce jour, il n’y avait pas eu de test de dépistage à l’arrivée ni de suivie des passagers, juste un questionnaire qui n’engage qu’à ceux qui les proposaient.

La représentation nationale, la Directrice de l’ARS après avoir déclaré que Mayotte avait 7 semaines d’avance par rapport à l’hexagone ont préféré rester dans l’attentisme en appliquant des mesurettes non adaptées à Mayotte pour enfin voir l’arrivée des premiers cas et aujourd’hui la situation est devenue explosive,incontrolable et non maitrisable.

Le Rassemblement National n’oublie pas les Kwassa qui rentrent et  repartent avec des passagers fuyant le covid19 soit disant, malgré les déclarations de Monsieur le Préfet qui concernent la surveillance de nos frontières.

Encore une fois c’est l’échec de l’opération Shikandra qui n’est plus  d’actualité.

Une grande partie de cette population vit dans des bidonvilles ou s’entassent des milliers de personnes sans le minimum vital avec une promiscuité inimaginable; la preuve que l’ARS n’arrive plus à éradiquer la Dengue depuis plusieurs mois de lutte, du nord au sud et en petite terre.

Pourquoi durant les années passées, la dingue ou le chkoungougna etc…étaient maitrisés dans les mois qui suivaient sous la direction d’une ARS décentralisée ?

Aujourd’hui avec notre ARS de plein exercice, on tâtonne, on bricole… Les mahorais ont de quoi à s’inquiéter  avec le Coronavirus sous cette direction ARS sachant qu’elle ne peut recevoir aucune aide venant de Paris.

Aucune autorité ne peut rassurer à ce jour, la population Mahoraise sans la prise des mesures draconiennes  sachant que Mayotte restera un désert médical bien entretenu par ces derniers avec ses 16 lits d’urgence pour ses 400 000 habitants minimum et ses trentaines de cas de covid19 comptabilisés à ce jour.

Le Rassemblement National demande à la préfecture de réagir en prenant des mesures beaucoup plus strictes adaptées aux contextes locaux, soit par la distribution des masques de types FFP2 comme en Corée du sud ou en Italie par le confinement total et strict comme le demande Marine LE PEN la Présidente du Rassemblement National,

Conformément aux recommandations des membres du conseil scientifique mais aussi des médecins dont le président de la république faisait confiance jusque là et non attendre et appliquer des mesures venant de la France hexagonale comme ce confinement à demi-mesure( porter ou ne pas porter des masques etc …)

La diffusion des messages de type sms par la préfecture à tous les mahorais via nos opérateurs sera aussi un plus en matière de sensibilisation.

L’installation en toute urgence d’un hôpital de fortune ou de campagne géré par nos forces armées comme à Mulhouse dans le Haut Rhin.

Prendre des mesures drastiques pour la destruction ces bidonvilles qui constituent la honte de notre république et de ce territoire en déplaçant cette population ou bon vous semble source de beaucoup de maux  mais aussi la hantise de Mme la Directrice de l’ARS que le coronavirus n’y pénètre.

 

Enfin le Rassemblement National 976 appelle les Mahorais à ne pas céder à la panique  et appliquer les mesures demandées ainsi que le message   « #Restons chez nous et ne bougeons pas »  pour surmonter cette épreuve très difficile mais passagère ; «  ENSEMBLE ON ARRIVE »

 

Articles associés