Top pub
Top pub

Commande publique : quand les entreprises servent de banquiers

08h49 :
ISA_DSC_0014_BTP

(crédit photo : labanquedimagesdemayotte.com)

Depuis 2009, la crise s’est installée sur le département et de nombreuses entreprises se trouvent confrontées à des difficultés financières, notamment dans le secteur du BTP. Et bien souvent, l’origine de ces complications porte un nom : la commande publique.

Alors que la réputation des collectivités en terme de règlement de factures n’est plus à faire, la loi Macron semblait être là pour y remédier. Un amendement soutenu par le député de la Martinique Serge Letchimy et adopté à l’Assemblée nationale, autorisait une entreprise à prétendre à un marché public, à condition que celui-ci soit d’une valeur inférieure ou égale au montant des dettes publiques détenues par ladite société. Dans ce cas, une attestation pouvait être délivrée à l’entreprise si cette dernière détenait suffisamment de créances sur les entités publiques pour rééquilibrer sa situation financière. Si cela semblait alors être une avancée majeure, notamment pour les entreprises ultramarines, la loi Macron adoptée le 6 août dernier n’a rien retenu de cet amendement.

Plus d’informations dans France Mayotte matin

Articles associés