décembre 03, 2022

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Collège de Chiconi : un CSLPD exceptionnel, aucune solution du Vice-Rectorat

12h32 :
clspd 2
Vendredi 5 février 2016 a eu lieu au collège de Chiconi, un CLSPD exceptionnel dans le cadre des violences au sein de l’établissement scolaire qui a provoqué depuis plusieurs jours un droit de retrait des professeurs puis une revendication des parents d’élèves.

Le corps enseignant a constaté aucune solutions apportées par le Vice Rectorat ni aucun dialogue. Les seules propositions faites sont annoncées par la Directrice de Cabinet de la Préfecture de Mayotte.

Les solutions proposées sont :

– Pose d’un système de vidéosurveillance dès lundi

– Redéploiement des moyens PEPS existants sachant que 4 étaient existants pour la sécurité aux abords du collège de Chiconi. A cela viendra s’ajouter 4 PEPS de la Mairie de Ouangani et 4 de la Mairie de Chiconi, ce qui fera un total de 12 PEPS à 20h par semaine, soit 6 postes équivalent Temps Plein. Une dérogation a été accordée afin que 6 PEPS puissent intervenir à l’intérieur du collège, ce qui n’est normalement pas possible pour ces personnels, et les 6 autres interviendront à l’extérieur.

La question du nombre de CUI et de Volontaires Service Civique est soumise à la décision et proposition du Vice-Rectorat, sachant que le corps enseignant demande 10 surveillants Temps plein pour répondre au standard de la réglementation, ce qui équivaut à 20 CUI à 20h.

A l’issue de la réunion, les enseignants se disent très déçus mais reprendront les cours lundi 8 février tout en précisant qu’ils laissent au Vice-Rectorat jusqu’aux vacances de Mars 2016 pour les recrutements demandés et à la moindre action de violence mettant en danger les élèves et le personnel de l’établissement scolaire, ils réutiliseront leur droit de retrait.
clspd 1

 

 

Articles associés