février 08, 2023

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Avocate agressée : la sûreté réunionnaise sur le coup

12h24 :

avocate

Les hommes suspectés d’être les agresseurs de l’avocate des Hauts Vallons ont été arrêtés, mis en examen et placés en détention à Majicavo. Les langues semblent s’être déliées lors des gardes à vue prolongées et l’affaire prend aujourd’hui une autre tournure.
Les mis en cause étant réunionnais, la sûreté départementale de la Réunion est sur le coup. La thèse de l’expédition punitive est maintenant privilégiée puisque l’employeur de l’auxiliaire judiciaire n’est autre que maitre Sevin. Habituée des dossiers sensibles, l’un d’entre eux oppose son client Frédéric d’Achery à Théophane Narayanin, patron de la carrière IBS à Kangani. Le raccourci était facile et le nom de ce dernier a été associé à l’affaire. Contacté par téléphone, l’intéressé dément catégoriquement toute implication. Il se dit également prêt à être entendu et se tient à la disposition de la justice et des enquêteurs, que ce soit à la Réunion ou à Mayotte. Pour l’heure, le fait d’être réunionnais comme les suspects et le contentieux important qui l’oppose au cabinet d’avocat de la victime ne permettent en aucun cas de l’incriminer. La présomption d’innocence est donc de mise.

Plus d’informations dans l’édition de France Mayotte matin

Articles associés