Top pub

Assurer la continuité des traitements pendant le confinement

5h56

ordre des pharmaciens

S’agissant de l’accès aux médicaments : des mesures dérogatoires exceptionnelles ont été prises par le législateur pour éviter les ruptures de traitements de certains patients.

En effet, l’arrêté du 14 mars 2020* (consolidé le 20/03/2020) prévoit qu’en vue d’éviter les ruptures de traitement des patients atteints de pathologies chroniques, et en cas d’impossibilité de consulter un médecin, les règles dérogatoires suivantes ont été établies:

  • Pour les pathologies chroniques : la durée de validité d’une ordonnance renouvelable expirée et prolongée, pour une délivrance permettant la poursuite du traitement jusqu’au 31 mai 2020 ; à l’exclusion des médicaments relevant et tout ou partie de la réglementation des stupéfiants,
  • La délivrance est limitée à 1 mois  au maximum,
  • L’information sera faite au médecin prescripteur quand ce type de délivrances exceptionnelles sera fait.

Par ailleurs les règles de délivrance des médicaments à base de paracétamol seul ont été renforcées

  • 2 boîtes (8g/boîte)  pour les patients présentant de la fièvre
  • 1 boîte (8g/boîte)  dans les autres situations avec inscription dans le dossier pharmaceutique.

 

Articles associés