décembre 10, 2023

Top pub
Top pub
Top pub

Armamie Abdoul Wassion dénonce un cabinet de « mercenaires »

Conseil-départemental

16h45 : Suite à l’affaire du SPASAD, la conseillere départementale de Mamoudzou, Armamie Abdoul Wassion dénonce le comportement de certains élus au sein de la majorité au Conseil départemental sur les réseaux sociaux :

« Le cabinet de mercenaires dont le chef est Hadadi Andjilani a décidé, le jour même de l’élection de la majorité, que La Première Vice Présidente Fatima Souffou n’aurait pas les pouvoirs de décisions du Président comme c’est normalement le cas en situation d’absence ou d’empêchement. Cette délibération est dangereuse parce qu’elle paralyse le département et met les mahorais en danger en cas de problème, je rappelle que le Président est souvent hors de Mayotte. L’affaire du SPASAD et le refus d’une enquête interne n’est que la partie visible de leur comportement qui oblige les élus à tout accepter. Depuis que nous sommes élus, ils nous oblige à faire semblant sous peine de sanctions décidées en réalité par Hadadi Andjilani, le chef. Ils se versent d’ailleurs 7000 euros par mois, pour quel résultat ? »
Je vous dois la vérité parce que vous nous avez élu au suffrage universel et je tiens à respecter cette confiance. C’est par la volonté du peuple libérateur de Mayotte que les élus seront libres pour agir dans l’intérêt des mahorais, j’ai besoin de tout votre soutien pour libérer vos élus. »

Articles associés