février 03, 2023

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Aquamay risque le démantèlement

13h15 :

Aquamay_poissons2

 

Aquamay, placée en liquidation judiciaire, doit trouver un repreneur avant le 1er novembre sous peine de disparaitre. Aqua-Mater s’est portée candidate en s’engageant à reprendre l’ensemble du personnel, au même titre que Théophane Narayanin, patron d’IBS et de Volaille Soleil Mayotte.
Les entreprises sont solides et l’espoir aurait pu revenir mais le liquidateur judiciaire aurait rejeté les deux offres de reprise. Il préfèrerait organiser une vente aux enchères et le démantèlement de l’association morceau par morceau, signant ainsi la mort de l’aquaculture mahoraise. Le directeur d’Aqua-Mater s’interroge donc à juste titre sur les motivations de ce rejet. Le volet social ne doit-il pas être pris en compte ? Une vente aux enchères ne nécessite-t-elle pas l’engagement de frais ? Le licenciement des salariés n’entraine-t-il pas le versement d’indemnités ? Pourtant, la décision du liquidateur se justifie simplement : la préfecture ne s’est toujours pas prononcée sur la reconduite de l’AOT accordée à Aquamay. Pour l’heure, et sans cette donnée capitale, il n’y aurait guère d’autre choix que celui des enchères.

Plus d’informations dans France Mayotte matin

Articles associés