Top pub
Top pub
Top pub

A vendre !

15h35 :

mistral(crédit photo : AFP)

Les habitants de Mayotte ont décidément beaucoup d’humour. Il suffit pour s’en convaincre de lire la dernière édition du 28 août du 97-6, rubrique “nautisme”. “Vends deux navires Mistral, état neuf, promotion envisagée, arrivage à Longoni possible…”
Un numéro de portable est même mentionné, mais celui-ci ne répond pas. Pourtant, chacun l’aura compris, l’annonceur fait allusion aux deux navires de guerre construits par les chantiers navals français pour le compte de la Russie. Le président de la République François Hollande a refusé de les livrer à Vladimir Poutine, conséquence de la crise avec la Crimée. Ce refus va coûter à la France la bagatelle de 949,8 millions d’euros. Toutefois, rien n’est perdu puisque désormais la vente est possible sur le marché mahorais à des prix défiant toute concurrence pour emporter ces fameux “Mistral gagnant”…

Articles associés