juillet 22, 2024

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

À Koungou, des barrages et des patrouilles de citoyens

Hier soir, des barrages ont enflammé Koungou toute la nuit. En marge, des patrouilles d’habitants surveillent depuis quelques jours les rues de la ville.

Ces derniers temps, la vie à Koungou est mouvementée. Surtout la nuit, quand les délinquants sortent et se livrent à des actes de violence. Ce fut encore le cas cette nuit, avec de nombreux barrages enflammés dans les rues de la ville. Les forces de l’ordre ont dû escorter les pompiers qui sont venus les éteindre.

Une trentaine de jeunes a alors pris à parti les forces de l’ordre. Les délinquants ne cessaient de déplacer et remonter les barrages, enflammés ou pas. Ce triste jeu a duré toute la nuit, jusqu’à 5 heures du matin.

Des patrouilles en marge des barrages de Koungou

Alors que les Mahorais.es sont de plus en plus enclins à sortir dans la rue contre la violence, d’autres sont déjà passés à l’acte. En effet, à Koungou, des habitants s’organisent en patrouilles, par groupes de quatre ou cinq personnes. Ils sillonnent les rues la nuit pour lutter contre les délinquants, nombreux dans la commune.

Ces patrouilles disent vouloir surveiller les rues, pour plus de sécurité. Si cela pose des questions sur le rôle des forces de l’ordre, ces patrouilles ressemblent à des milices, ce qui n’est jamais bon. La situation rappelle Chiconi, où les habitants se font justice eux-mêmes.

Articles associés