Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

5 ans de prison ferme pour l’agresseur voleur

Le 7 février 2022, les gendarmes de PAMANDZI ont enregistré la plainte d’une jeune mineure qui déclare avoir été agressée par trois jeunes hommes et qui déplorait le vol de son téléphone portable. En outre, un homme hospitalisé à Dzaoudzi déclarait de son côté avoir été victime de violences commises par la même bande de trois individus armés.

La victime présentait alors des blessures causées par arme blanche au crâne et à la main.

Or, le principal auteur des faits a rapidement été interpellé par les gendarmes. Jeune majeur, il a été jugé le 9 février par le tribunal correctionnel réuni sous la formation de comparution immédiate. Le prévenu est récidiviste.  Il a été déclaré coupable de l’ensemble des faits qui lui sont reprochés, soit les violences aggravés à l’encontre du jeune homme et de la jeune fille, ainsi que le vol du téléphone de cette dernière, commis en réunion. Le tribunal l’a condamné à une peine de cinq ans d’emprisonnement et a décerné mandat de dépôt, de sorte qu’il a été immédiatement incarcéré. 

Justice clémente Mayotte ? Pas vraiment car au regard de faits de même nature commis dans d’autres territoire, la peine est lourde et se veut exemplaire…

Articles associés