octobre 20, 2021

Top pub
Top pub

4 projets de logements mahorais retenus dans le cadre du plan d’investissement volontaire Outre-Mer

Dans le cadre du Plan d’Investissement Volontaire Outre-Mer, le ministère des Outre-mer et Action Logement ont retenu 26 projets d’innovation portés par des acteurs du logement liés à l’innovation technique, servicielle, sociale ou environnementale. 12,3 millions d’euros sont à partager pour les Outre-mer au total. Ce Plan d’Investissement Volontaire Outre-Mer a pour objectif partagé par les porteurs de projet de financer et de déployer des solutions intégrées aux politiques territoriales de l’habitat en Outre-Mer. Cette initiative s’inscrit dans le cadre plus large du Plan Logement Outre-Mer, présenté en 2019 par le ministère des Outre-Mer, qui intègre, parmi les 77 mesures concrètes, des interventions au profit du logement ultramarin.

“Le Comité Innovation Outre-mer, composé de 5 représentants des Comités Territoriaux d’Action Logement et de 5 représentants de l’État en Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte et à La Réunion, a sélectionné au cours de deux sessions, le 31 mars et le 7 juillet derniers, 26 projets destinés à soutenir l’innovation. Portées par des acteurs publics ou associatifs, par des bailleurs sociaux ou des personnes morales de droit privé, ces initiatives mobilisant à ce jour 12,3 millions d’euros visent à mettre en œuvre les objectifs du Plan d’Investissement Volontaire Outre-mer d’Action Logement qui porte sur :

• La revitalisation des centres-villes et l’accroissement de l’offre locative ; • Le développement de l’accession sociale à la propriété ;

• Le logement des jeunes actifs ;

• La création de structures collectives d’hébergement ;

• La lutte contre l’habitat indigne. La dimension innovante des projets retenus s’exprime dans trois domaines :

• Technique et environnemental : usage de nouveaux matériaux, développement de systèmes d’économie d’énergie et de démarches d’économie circulaire.

• Serviciel : adaptation des services aux spécificités locales et développement du numérique dans l’habitat.

• Social : accompagnement vers l’emploi et soutien à la formation des jeunes, structuration de nouvelles filières de production et encouragement à la participation citoyenne” précise le ministère de l’Outre-Mer.  

 

La déclinaison opérationnelle des projets lauréats se poursuivra jusqu’en 2023, en lien étroit avec les services de l’État et les acteurs économiques et sociaux locaux. Au 10 juillet 2021, ce sont 9 projets à La Réunion, 4 projets en Guadeloupe, 4 projets en Martinique, 3 projets en Guyane et 4 projets à Mayotte qui ont été sélectionnés et seront financés par Action Logement, en plus d’un projet commun à Mayotte et la Guyane et d’un projet commun aux 5 territoires. La nouvelle est bonne car si le dossier du logement avance lentement à Mayotte, ce type d’opération contribue cependant à le booster.

Articles associés