Top pub
Top pub

4 candidats à l’immigration clandestine vers Mayotte et au départ de Nosy Bé perdent la vie en mer

Il y a quelques jours à peine, pas moins de 48 personnes avaient été interpellées à Madagascar dans la région d’Antsohihy alors qu’elles avaient embarqué sur un kinga pour rejoindre clandestinement Mayotte.

 

Or, le flux migratoire en direction du département français au départ de Madagascar se fait chaque jour de plus en plus important. En témoigne le drame qui vient de se jouer à Nosy Bé où 20 personnes avaient là encore embarqué avant que le bateau ne fasse naufrage au large de l’île de Nosy Iranja. 16 personnes ont pu être secourues par la marine nationale et la gendarmerie malgaches, mais 4 d’entre elles ont perdu la vie.

Les conditions de vie sont de plus en plus difficiles sur la grande île avec la crise covid aux conséquences économiques lourdes et nombreux sont celles et ceux à rêver de l’eldorado français du canal du Mozambique.

Mais encore, aux malgaches s’ajoutent aussi des ressortissants africains qui voient en Madagascar un nouveau tremplin pour gagner Mayotte clandestinement.

Articles associés