Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

4 bus sévèrement caillassés à Koungou

La semaine dernière, les caillasseurs s’en sont donnés à cœur joie sur les autocars de transport scolaire du côté de Tsoundzou et de Passamainty. Lundi, quatre autocars ont été sévèrement caillassés à l’entrée de Koungou. Rebelote mardi matin, sauf que sur Koungou, les conducteurs du groupement Narendre Mbelli, largement habitués à ces flambées de violence, ont refusé de desservir la ville de Koungou, laissant les élèves sur les points de ramassage. À moins d’une semaine du début des examens de fin d’année, c’est regrettable. Les conducteurs ont bien conscience de la difficulté de la situation, même s’ils sont particulièrement énervés par les caillassages et les dégradations qu’ils subissent. Pour le moment, il n’est pas question de droit de retrait, afin de préserver la possibilité des enfants de se préparer pour les examens de fin d’année.

Articles associés