décembre 09, 2021

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

3 millions et 44 conseillers pour lutter contre l’illectronisme

Dans le cadre du plan France Relance pour mettre en place le dispositif «Conseillers Numériques France Services» 250 millions d’euros ont été débloqués pour recruter 4000 conseillers.

Et Mayotte n’est pas en reste puisque le département bénéficie du dispositif qui octroie trois millions d’euros en direction de 44 conseillers numériques pour une durée de deux ans, avec une formation de quatre mois prise en charge à 100% par l’Etat. Il s’agit de rapprocher le numérique du quotidien des citoyens qui en seraient les plus éloignés.

Cette initiative vient au moment où Mayotte se modernise et rentre pleinement dans l’ère numérique avec son raccordement au câble fibre optique sous-marin. Ce dont se réjouit le président du Conseil départemental Ben Issa Ousséni : «La transformation progressive de notre société est indéniable, avec un recours de plus en plus important aux outils numériques».

Et de rajouter qu’«il n’est pas concevable que Mayotte souffre du manque d’infrastructures très haut débit ou d’accompagnement et de formation dans l’accès à ses services»

Après avoir présenté la première promotion des conseillers numériques, leurs missions ont été déclinées : -accompagner à la réalisation des démarches administratives en lignes,

-sensibiliser le public aux enjeux du numérique de nos jours et soutenir les Mahoraises et les Mahorais dans leurs usages quotidien (du numérique).

 

Beaucoup de mahorais souffrent en effet d’«illectronisme» et ne se sentent pas à l’aise à l’usage des outils numériques, en particulier pour les démarches en ligne. Le défi est donc de réduire cet «illectronisme» et de lutter contre les fractures numériques.

 

Articles associés