Top pub
Top pub
Top pub

11 mai : la vitesse du déconfinement dépend de nous …

7h15

edouard philippe 28 avril

Dans une prise de parole très structurée, le Premier Ministre a pris la parole devant les députés pour présenter la stratégie nationale de déconfinement, point par point il a décrit les objectifs et les règles. En introduction, Edouard Philippe a rappelé le contexte inédit du confinement depuis le 17 mars. En effet, la situation vécue par notre pays et ses concitoyens est inédite. « Jamais notre pays n’a connu une telle situation, ni pendant la guerre, ni pendant l’occupation, ni pendant une précédente épidémie » explique le chef du Gouvernement.

Si le confinement, a constitué une étape nécessaire dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19, il ne peut être une bonne chose durablement, car il pourrait entrainer des effets délétères, comme par exemple l’effondrement de notre économie. Au niveau national, la décrue du nombre des malades semble en-gagée : lente mais régulière. Il ne faut donc pas que les effets négatifs de la situation ne deviennent supérieurs aux effets positifs. Sauf que si la décrue est lente et régulière en métropole et dans certains départements d’outre-mer, il semble qu’au contraire Mayotte suive un chemin inverse avec une croissance régulière du nombre des testés positifs au covid-19 au point que l’ARS parlait il y a deux jours de situation épidémique sérieuse.

A découvrir dans France Mayotte Matin

Articles associés