décembre 19, 2018

Top pub
Top pub

Une procédure de redressement judiciaire ouverte à l’égard de la SMART

9h00:

8a3972d3abb43d22c3ab5b568c1cea6d-1516863200

Suivant une requête parvenue au greffe le 25 septembre 2018, la SMART a formé une demande d’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire. L’audience des débats a eu lieu le 28 Septembre 2018. Les dirigeants de la SMART, assistés de leur conseil, ont fait valoir que la société se trouvait en cessation de paiement faute de pouvoir couvrir ses dettes échues ou à échoir, soit 3 297 610 € avec son actif disponible.

Le 2 octobre dernier, la cour d’appel de Saint-Denis de la Réunion a statué sur le cas du manutentionnaire historique. Elle « FIXE la date de cessation des paiements de la SARL SOCIÉTÉ MAHORAISE D’ACCONAGE DE REPRESENTATION ET DE TRANSIT (SMART) au 25 septembre 2018 et OUVRE une procédure de redressement judiciaire à l’égard de SARL SMART. »

Par ailleurs, le tribunal ouvre une période d’observation jusqu’au 22 mars 2019, en vue de l’établissement d’un bilan économique, social et environnemental et de propositions pour le règlement des dettes de l’entreprise, lequel sera dressé par le mandataire. La cour d’appel a renvoyé la cause à l’audience du 23 novembre 2018 à 8 heures, au Tribunal de grande instance de Mamoudzou.

Articles associés