Top pub
Top pub
Top pub

Une météo qui reste à surveiller

Météo

“Le risque de cyclogenèse au Nord de Madagascar, associée à la zone suspecte 91S est en augmentation. Le centre des cyclones de la Réunion demande aux habitants des régions Nord de Madagascar, des Comores et de Mayotte de suivre l’évolution de la situation ces prochains jours” indiquent les spécialistes de Cyclone OI.

En effet, l’activité convective (orageuse) dans le secteur des Seychelles reste importante, associée à la zone suspecte 91S. Le contexte est toujours favorable à la cyclogenèse et pourrait permettre à la zone suspecte 91S de s’organiser et se développer au cours de cette semaine. La pression atmosphérique est en baisse à Mahé (Seychelles) et une circulation dépressionnaire pas encore très bien définie était centrée par le centre des cyclones de la Réunion (CMRS) vers 5.8S et 55.8E en début de nuit dernière.
Dans le même temps, les modèles de prévision numérique commencent à accorder leur violon. Les modèles euro IFS et américain GFS proposent un fort signal de cyclogenèse pour cette semaine. Le CMRS estime donc que le risque de formation d’une tempête tropicale devient important (60 à 90%) au Sud de Mahé à partir de Jeudi. Même s’il est trop tot pour parler de menace, les habitants du Nord de Madagascar, des Comores et de Mayotte sont invités par le CMRS à suivre de près l’évolution de la situation au cours des jours prochains.

Pour mémoire, pour être baptisé, le système doit atteindre le stade de tempête tropicale modérée, c’est à dire générer des vents moyens max sur 10 min excédant les 63 km/h.

Articles associés