octobre 21, 2020

Top pub
Top pub

Une figure du développement de Mayotte vient de s’éteindre

Christophe Limousin

Mayotte paye décidément un lourd tribut ces derniers jours. Après la disparition du regretté Jack Pass, le promoteur immobilier Christophe Limousin vient à son tour de s’éteindre. Il était certes moins connu mais il n’en a pas moins fait pour le développement faisant sortir de terre des quartiers entiers à Koungou dont l’un d’eux porte son nom ou bien encore les Hauts Vallons.
Fervent défenseur des constructions en briques de terre crue, il s’est longtemps battu pour sa promotion et son retour dans le monde du BTP après avoir été oublié pour le béton. Elu de la chambre de commerce et de l’industrie, membre du Medef et président de la Médétram dont il est l’un des artisans de sa création, Christophe Limousin fait figure d’éternel engagé, de passionné de ce territoire dont il aurait pu se défaire pour conduire ses affaires ailleurs.
D’aucuns se souviendront de lui au volant de sa Jaguar décapotable, mais cela restera un simple cliché, car Christophe était bien plus que ça. Travailleur acharné dans son cabinet de la rue du stade à Cavani, à côté de celui du feue Jean-François Hory, il n’a jamais cessé d’imaginer l’île sous son plus bel aspect, étant certainement l’un des premiers à évoquer un possible développement durable sans impact sur l’environnement. C’est un grand homme qui vient de nous quitter, emporté lui aussi par une longue maladie. Mayotte est une nouvelle fois en deuil et pleure l’un de ses grands artisans…

Articles associés