octobre 22, 2020

Top pub
Top pub

Une étude Insee qui classe Mayotte bonne dernière

Insee Enfant poubelles

La note de l’Insee sur les revenus dans les départements d’outre-mer, publiée à l’été 2020, n’a pas fait grand bruit alors qu’elle offrait des données tout à fait inédites. Or, pour la première fois l’Insee a publié le taux de pauvreté de chacun des départements, mesuré en utilisant le seuil national fixé à 60 % du niveau de vie médian et non le seuil local. Résultat : plus de 30 % de pauvres en Martinique et en Guadeloupe en 2017, 42 % à La Réunion, 53 % en Guyane et même 77 % à Mayotte.
Encore une fois, Mayotte est dernière du classement ou première cela dépend comment on veut voir les choses. En attendant, le seuil de pauvreté est défini en proportion du niveau de vie médian. Pour les DOM, l’Insee avait pris l’habitude d’utiliser comme référence le niveau de vie médian local au lieu du niveau de vie médian national, comme s’ils n’appartenaient pas au territoire national. Comme le niveau de vie local est beaucoup plus faible, cela réduisait sensiblement le taux de pauvreté. C’est même la première fois qu’un taux est publié pour Mayotte. Cette situation, qui aurait indigné s’il s’agissait du Cantal ou de la Creuse, n’a longtemps guère suscité de débat.
En effet, les 84 % de la population vivant à Mayotte sous le seuil de pauvreté ne trouvait son sens que dans les statistiques locales et non nationales…

Articles associés