novembre 29, 2022

Top pub
Top pub
Top pub

Un préavis de grève lancé par les agents CHM et de l’ARS

Une quarantaine de professionnels de santé ont interpellé les candidats aux prochaines élections cantonales à travers une lettre ouverte afin de dénoncer l’état actuel du système de santé à Mayotte. Selon eux, les efforts se concentrent sur la vaccination contre la Covid au détriment de tous les autres soins.

Dans la foulée, un préavis de grève vient d’être déposé par la CFDT pour les agents de l’ARS et du CHM.

 

Selon eux, l’ARS de plein exercice aurait dû changer la donne avec plus de moyens et pourtant “ le système hospitalier de Mayotte fonctionne en surchauffe toute l’année ; Le désert médical s’accentue de jour en jour ; Régulièrement des patients passent des nuits sur un brancard des urgences, faute de lit pour les installer dignement ; A Mayotte, plus qu’ailleurs, les délais d’attente pour des interventions parfois vitales sont déraisonnables ; En maternité, quand un patient a la chance d’être prise en charge, il est prié de quitter l’hôpital dans des délais de plus en plus courts”…

 

Face à la situation, l’intersyndicale ARS/CHM lance un cri d’alarme et demande aux autorités sanitaires “la construction d’une ARS structurée et calibrée pour pouvoir répondre aux grands défis du développement et de la modernisation de la prise en charge de la santé des mahorais. La mise à disposition rapide de moyens humains et matériels au CHM pour faire face aux enjeux quotidiens.

 

Dans cet esprit, le mouvement doit débuter au CHM comme à l’ARS le 17 juin. Après la crise Covid, la crise sociale s’invite…

Articles associés