octobre 29, 2020

Top pub

Un petit tour et puis reviennent les pompiers déposent un nouveau préavis

Pompiers marche

17h35 – Le préfet délégué du gouvernement Jean-François Colombet était parvenu à trouver un accord avec les sapeurs-pompiers qui étaient en grève, le 11 septembre dernier. Mais depuis quelques jours, la grogne semblait revenir, le sentiment de ne pas voir les choses bouger avivant la colère.
Colère qui va de nouveau s’exprimer du côté des soldats du feu qui viennent de déposer un nouveau préavis prenant effet le 30 septembre prochain

Selon les pompiers, le préavis de grève répond “au manque de considération des agents du SDIS 976 mise à disposition à l’aéroport de Mayotte et leur homologue SPV de droit privé du SSLIA par le Responsable du SSLIA avec l’appuis de la Direction d’EDEIS”.
Il n’y a donc pas de crise salariale mais plutôt relationnelle dans la mesure où le silence du délégataire de l’aéroport Edeis userait de “mépris” ainsi que d’un “silence assourdissant”.
Les revendications seront donc les suivantes si une sortie de crise n’est pas trouvée avant le mouvement : “le départ du Responsable du SSLIA dans les plus brefs délais. Retrait des avenants illégaux des SP de droit privé. Gouvernance du SSLIA. Mépris et intimidations des SP de droit privé. Conditions de vie et de casernement au SSLIA. Recrutement local des futurs SP du SSLIA. La convention SDIS 976/EDElS. Respect catégorique de l’Arrêté du 18 lanvier 2007 sans exception”…
Bref, la crise sociale refait son apparition chez les sapeurs et le conflit pourrait bien faire tache d’huile avec les autres pompiers du corps mahorais…

Articles associés