novembre 27, 2020

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Un nouveau cas de collision entre un bateau et une tortue

Tortue

15h50 – Ce dimanche 15 novembre 2020 en début d’après-midi, des passagers de la barge ont contacté le Réseau d’Echouage Mahorais de MAmmifères marins et de Tortues marines (REMMAT) pour signaler une jeune tortue verte à la surface du port de Mamoudzou. Cette tortue a ensuite dérivé jusqu’au port de plaisance où elle a à nouveau été signalée par les opérateurs nautiques vers 17h. Le REMMAT est intervenu pour sortir l’animal de l’eau et constater sa mort. Une hélice de bateau avait perforé le dessus de la carapace, atteignant les poumons ainsi que les intestins, ce qui a entraîné son décès.

“Pour éviter au maximum ces collisions mortelles, les usagers de la mer doivent rester vigilants et respecter les limitations de vitesse :
Jusqu’à 300 m des côtes : 5 nœuds
Dans le port : 5 nœuds
Entre Sakouli et l’îlot Bandrélé : 10 nœuds
zones réglementées :
Réserve de la Passe en S : 10 nœuds
Réserve naturelle de M’Bouzi : 5 nœuds
Zone navigable de N’Gouja : 3 nœuds
Dans le lagon, les pilotes doivent être encore plus attentifs dans les habitats des tortues marines : herbiers ou récifs
Pour plus de détails, lire l’arrêté N°865/DMSOI/2018” rappel le parc.

“Il s’agit de la 3ème tortue morte par collision cette année. Les 2 premières étaient une tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata), espèce en danger critique d’extinction, ainsi qu’une autre tortue verte. Les 3 étaient toutes des juvéniles” indique le Parc Naturel Marin.

Articles associés