octobre 31, 2020

Top pub

Un exercice de mémoire nécessaire…

121468043_3567595446605604_1853713085825019396_n

9h50 – Zakia Madi, née en 1944 à Ouangani, est décédée en 1969 à Mamoudzou. Elle est l’une des leaders du mouvement des femmes mahoraises qui revendiquaient Mayotte française après la fronde des administrateurs composés d’hommes originaires de la Grande Comores qui avaient transfèré la capitale de l’archipel des Comores de Dzaoudzi à Moroni.

Elle est morte à Mamoudzou le 13 octobre 1969 lors d’affrontements avec la garde comorienne1.
Nous sommes le 13 octobre 2020, cela fait 51 ans que cette Chatouilleuse a donné sa vie pour ses convictions et son désir de liberté.
Il est dommage sans doute que ce jour soit oublié heure. Son sacrifice a pourtant permis de transformer Mayotte en un département qui fêtera son 10ème anniversaire le 31 mars prochain…

Articles associés