septembre 17, 2019

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Un député anti Mayotte française provoque des débats houleux à l’assemblée nationale

9h30 :

Capture d’écran 2019-01-30 à 17.18.53

Hier, les députés français ont planché sur la proposition de loi « Délai d’intervention des juges des libertés et de la détention administrative à Mayotte ». Cette dernière a été adoptée, mais non sans de vifs débats sur les bancs de l’assemblée nationale. Pour rappel, ce texte rétablit le délai de saisine du juge des libertés et de la détention administrative à 5 jours (au lieu de 2 jours), et fait entrer en vigueur cette disposition au 1er mars 2019. Ramlati Ali a défendu ce texte en tant que rapporteure de la loi. Soutenue par le député Mansour Kamardine, elle a notamment dû affronter Jean-Paul Lecoq, député de Seine-Maritime du groupe la gauche démocratique et Républicaine, qui s’est une nouvelle fois prononcé contre Mayotte française. Pour revivre ce débat enflammé et passionné cliquez sur le lien. Faire glisser le menu déroulant situé à droite jusqu’à «délai d’intervention du juge des libertés à Mayotte », puis sélectionner les orateurs en cliquant sur leurs noms dans la colonne de droite…

Articles associés