novembre 30, 2020

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Un démenti formel du Conseil Départemental

bus matis

9h47 – Les transports scolaires se sont arrêtés en raison des multiples agressions dont ont été victimes les transporteurs ces derniers jours. Or, sur les réseaux sociaux, il a été indiqué que cet arrêt des ramassages avait été décidé par le Conseil Départemental. Mais ce dernier livre un démenti formel…

“Le Conseil départemental, autorité organisatrice des transports scolaires, est alerté des violences récurrentes qui affectent régulièrement certaines lignes et qui appellent de sa part une condamnation sans équivoque. La sécurité des usagers transportés est une question importante à propos de laquelle des mesures concrètes (effectifs, parents relais…) sont prises en lien étroit avec l’Etat. Cette situation tendue, prise très au sérieux, n’a en aucun cas amené le Conseil départemental à donner un quelconque accord à un arrêt des transports scolaires, contrairement à ce qui a pu être évoqué sur certains médias ou sur les réseaux sociaux. Au contraire, fort des garanties reçues de la part de l’Etat quant à un renfort des effectifs policiers dès le 8 octobre, le Conseil départemental a expressément demandé à l’ensemble des transporteurs de continuer le service et ce jusqu’au dernier jour avant les vacances scolaires. Tout autre affirmation est sans fondement”

(Visited 1 times, 1 visits today)

Articles associés