novembre 24, 2020

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Un changement de ton du ministre de l’intérieur

darmanin

9h25 – Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin l’avait annoncé lors de son dernier bilan mensuel de la délinquance : « Il reste 231 personnes aujourd’hui qu’il nous faut expulser, qui sont en situation irrégulière et suivies pour soupçon de radicalisation”. Or, dimanche, le ministre de l’Intérieur est passé à l’acte en demandant aux préfets de faire appliquer cette décision dans les prochaines heures. Elle concerne des étrangers qui sont inscrits au fichier des signalements pour la prévention pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste.
Gérald Darmanin étudierait aussi la possibilité de restreindre la possibilité d’accéder au statut de réfugié.

Articles associés