Top pub
Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

Un A.M.I oeuvrant en faveur de l’égalité entre femmes et hommes dans les territoires ruraux

L’égalité entre hommes et femmes est bien difficile à constater à bien des niveaux de la société et il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour l’établir. A ce titre, un A.M.I vient d’être lancé pour contribuer à y parvenir et ce, à l’échelle de la ruralité…

Egalité des salaires, parité électorale, accès égal à toutes les professions, etc, les combats pour conduire à l’égalité entre hommes et femmes sont très nombreux et encore trop peu de batailles ont effectivement été gagnées… Or, il est un lieu où les inégalités s’expriment et sont prégnantes : la ruralité…

En effet, il n’y a pas que dans les concentrations urbaines qu’elles se font sentir, elles sont aussi relevées d’ailleurs de manière plus forte au sein des territoires ruraux. Pour lutter contre cet état de fait, un A.M.I (Appel à Manifestation d’Intérêt) vient ainsi d’être lancé.

Pour rappel, l’A.M.I est un mode de présélection de candidats invités à soumissionner lors de procédures de passation de marchés publics. Il s’agit donc d’une première étape avant de prétendre à des fonds publics.

Organisé par le ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, en partenariat avec le ministère délégué à l’Egalité entre les femmes et les hommes, à la diversité et à l’Égalité des chances, cet AMI vise ainsi à soutenir les associations mettant en œuvre des projets agissant en faveur de l’égalité sur ces secteurs, et en particulier en ce qui concerne l’accès aux droits.

Cette année, l’A.M.I est ainsi d’une enveloppe de 1 million d’euros doit favoriser prioritairement les dispositifs et les actions d’aller-vers dans les territoires ruraux sur les thèmes sont les suivants :

– l’accès aux droits des femmes en milieu rural ;

– la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes en milieu rural ;

– l’autonomie économique et l’insertion professionnelle des femmes en milieu rural.

Les enjeux et objectifs sont donc centraux.

A ce titre, en premier lieu, les 5 territoires ultra-marins se verront attribuer une enveloppe globale de 50 000€. La date limite pour déposer une demande de subvention a été fixée au 6 mai 2022, il reste donc peu de temps pour déposer et présenter un projet. Mais la procédure sera toute assez rapide dans la mesure où les délibérations du comité de sélection national se dérouleront mi-juin 2022. Le dossier de candidature doit être adressé, uniquement par voie électronique, à l’adresse suivante: [email protected] 

Articles associés