septembre 17, 2019

Top pub
Top pub
Top pub
Top pub

SNUipp-FSU : « On ne touche pas à notre indexation des salaires ! »

16h50:

 

DRAPEAU-SNUIPP

Communiqué du SNUipp-FSU

Le 1er février, dans le cadre du grand débat et devant une soixantaines de maires ultramarins réunis à l’Elysée, Emmanuel Macron a osé accuser la sur- rémunération des fonctionnaires d’être la cause de la vie chère dans les Outre-mer. Le SNUipp-FSU Mayotte ne peut pas rester sans réaction face à ces fausses affirmations. En effet, le complément de rémunération favorise la croissance économique dans notre département ; c’est l’INSEE qui le soutient ! Le pouvoir d’achat par habitant, la consommation et le PIB ont encore augmenté à Mayotte en 2018 grâce (en partie) à l’indexation des salaires.

Ce sont les « situations de monopoles » qui sont responsables de cette vie chère ! Le « Président des très riches » ne peut pas objectivement affirmer que la vie chère est entretenue par le niveau des salaires des agents publics. Si les fonctionnaires bénéficient de l’indexation des salaires c’est avant tout justifié par le différentiel de coût de la vie avec la métropole que personne aujourd’hui ne conteste. Le SNUipp-FSU Mayotte réclame donc l’augmentation du taux d’indexation des salaires à Mayotte. Le Président de la République doit respecter les engagements qu’il a tenus pendant la campagne électorale. En tout état de cause, le SNUipp-FSU Mayotte et les enseignants du premier degré resteront extrêmement vigilants par rapport aux Maires et Conseillers Départementaux qui seraient tentés de répondre favorablement à l’appel du pied de MACRON.

Articles associés