Top pub
Top pub
Top pub

Sea Shepherd et les autorités tanzaniennes arrêtent des trafiquants de bois dans le canal du Mozambique (photos)

10h50:

Local Dhow Arrests

Le navire M/Y Ocean Warrior, de l’association Sea Shepherd a passé deux semaines à surveiller une route de contrebande entre l’Île de Zanzibar et la partie continentale de la Tanzanie. Pendant les patrouilles, sept boutres ont été arrêtés pour avoir fait passer des chargements illégaux de bois de mangrove sur le marché noir. Les boutres sont des bateaux de marchandise traditionnels qui commercent souvent dans l’Océan Indien.

Selon l’association, les sept boutres et leurs chargements ont été confisqués et leurs capitaines arrêtés. Le capitaine de l’un des boutres a délibérément coulé son bateau alors qu’il était tracté par le M/Y Ocean Warrior, pour créer un climat de confusion et tenter de permettre aux autres boutres remorqués de s’échapper. L’équipage du boutre a été secouru et le capitaine poursuivi en justice, soupçonné d’obstruction à une enquête criminelle.

Les autorités tanzaniennes ont également arrêté le capitaine pakistanais d’un cargo suspecté d’infraction aux lois tanzaniennes sur l’immigration, et deux boutres qui transportaient au total 71 personnes, dont 12 enfants, dans des embarcations inadaptées à la mer, sans papiers d’enregistrements ni équipements de survie tels que des gilets de sauvetage. Au total, dix bateaux ont été arrêtés au cours de la deuxième patrouille de Sea Shepherd en partenariat avec les autorités tanzaniennes et le support de Fish-i Africa.

A propos de l’Opération Jodari

L’Opération Jodari cherche à contrôler toutes les activités des bateaux situés dans les eaux tanzaniennes, en abordant ceux suspectés de pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN). Il est estimé qu’entre 11 et 26 millions de tonnes de poissons sont capturées dans le monde chaque année par cette pêche interdite qui fait perdre environ 1 milliard de dollars à la région occidentale de l’Océan Indien chaque année.

L’Opération Jodari est soutenue par Fish-i Africa, partenariat de huit pays d’Afrique de l’est (les Comores, le Kenya, Madagascar, île Maurice, le Mozambique, les Seychelles et la Somalie) qui promeut le partage d’informations et la coopération régionale pour lutter contre la pêche illégale de grande ampleur dans l’ouest de l’Océan Indien.

Local Dhow Arrests
Local Dhow Arrests

Local Dhow Arrests

Local Dhow Arrests

Local Dhow Arrests

Local Dhow Arrests

Mangroves

Articles associés