Top pub

Remise du fanion à l’antenne du groupe d’intervention de la gendarmerie nationale

10h00:

Capture d’écran 2019-03-29 à 11.12.42

Communiqué du commandant de la gendarmerie de Mayotte

Jeudi 21 mars 2019 à 18h30, à la caserne de gendarmerie de PAMANDZI, a eu lieu la cérémonie de remise du fanion à l’Antenne du GIGN de PAMANDZI. Présidée par Monsieur le préfet de Mayotte et le général commandant la gendarmerie de Mayotte, en présence de Monsieur le procureur de la république de MAMOUDZOU, du député KAMARDINE et du sénateur HASSANI, cette cérémonie a permis de décorer deux des membres de cette unité, grièvement blessés au cours d’une intervention, en juin 2018.

Créée le 1er août 2016, l’AGIGN de Mayotte unité fût la dernière à voir le jour outre-mer, tous les autres départements étant alors déjà pourvus de ce que l’on appelait, des Groupes de pelotons d’intervention. Ce sont des unités de proximité dans le domaine de l’intervention spécialisée, intervenant sur des interpellations d’individus dangereux, en milieu ouvert, ou avec mise en œuvre de techniques d’effraction, jusqu’aux gestions de forcenés et de transfèrements de détenus signalés. Elles sont également formées pour la protection rapprochée de personnalités, la lutte contre le grand banditisme, ou l’intervention sur les sites nucléaires, ainsi que pour des missions de secours, en milieu périlleux, et bien-sûr dans la lutte contre le terrorisme.

Cet éventail de mission leur impose de pouvoir agir de manière autonome, sur des événements graves, en particulier outre-mer, pour traiter la situation sans aide extérieure, ou la stabiliser, dans l’attente d’un déploiement du GIGN. Les hommes qui arment ces unités sont sélectionnés au niveau national, suivent une formation très exigeante, dispensée par le GIGN et se spécialisent dans différentes technicités, dont ils ont l’obligation d’en préserver constamment, un haut niveau de compétence, par un entraînement quotidien rigoureux.

Cette cérémonie à également été un moment fort, au-delà de la symbolique militaire, à l’occasion de laquelle une remise de décorations a eu lieu, pour deux gendarmes de cette unité, originaires de Mayotte, très grièvement blessés, lors de l’interpellation d’individus auteurs de nombreuses agressions armées, sur des sites touristiques du sud du département. Victimes d’une agression sauvage, par des adversaires nourris d’intentions homicides, leur sens du devoir a été mis à l’honneur. Le général commandant la gendarmerie de Mayotte leur a remis une citation à l’ordre du corps d’armée, emportant l’attribution de la médaille de la gendarmerie nationale avec étoile de vermeil et le préfet les a décoré de la médaille de la sécurité intérieure échelon argent.

Capture d’écran 2019-03-29 à 11.12.52 Capture d’écran 2019-03-29 à 11.13.00 Capture d’écran 2019-03-29 à 11.13.12Capture d’écran 2019-03-29 à 11.12.26

 

Articles associés