Top pub
Top pub

Prison ferme pour un passeur et grosses indemnités pour l’affaire de l’abus de confiance Bluesky

6h47

chronique judiciaire

Un passeur sachant passer… C’est l’instruction d’une affaire comme on en voit sou-vent ces temps-ci, l’écho criant d’une actualité brû-lante qui s’ouvre à l’arrivée du jeune Saïd Abbas, menotté et amené jusqu’au banc des prévenus par les gendarmes. D’environ 18 ans, bien que lui-même ne soit pas certain de son âge, le jeune anjouanais ne parle pas français, et le traducteur du tribunal se voit confier la tâche de lui traduire ses chefs d’accusations. Ce qu’on lui reproche, c’est son interpellation en février dernier au large de l’îlot Mtsamboro à bord d’un kwassa, transportant plu-sieurs passagers et sans dis-poser d’un permis de navigation en haute mer.

l’affaire de l’abus de confiance de l’agence Bluesky a enfin aboutie L’affaire de l’abus de confiance d’une employée de la SARL Bluesky, agence de voyage située à Mamoudzou, en cours depuis près d’un an vient de connaitre son dé-nouement. Pour rappel des faits, la prévenue, une mahoraise de 49 ans née à Moroni et nommée L.R. était accusé d’avoir détourné près de 238 000 euros en espèces et chèque voyage sur la période du 1er juillet 2018 au 5 juil-let 2019 au préjudice de la société Bluesky.

A découvrir dans France Mayotte Matin

Articles associés