septembre 19, 2018

Top pub
Top pub
Top pub

Plusieurs élus ont dû quitter l’hémicycle sous la pression des manifestants

14h40 :

Capture d’écran 2018-03-13 à 16.12.03

Ce matin, la tension a été vive du côté de l’hémicycle Younoussa Bamana. Les élus ont été la cible d’une cinquantaine de manifestants qui sont arrivés très en colère. Le sénateur Thani et la maire de Chirongui n’ont pas été les seuls a être pris à partie. Le président du conseil départemental ou encore le maire de Mamoudzou ont dû quitter l’hémicycle en compagnie des forces de sécurité.

Certains comme le sénateur Thani Mohamed Soilihi ont rejoint le ponton pour se rendre en petite terre où une réunion avec la ministre et les représentants des grévistes est prévue dans les prochaines minutes. D’autres sont allés dans la salle de délibération pour poursuivre les discussions dans le calme et retrouver un peu de sérénité.

Articles associés